St-Valentin des balises

Le père Noël est passé !

Ça a été la galère. Il a fallu un mois de lutte sans pitié, à jongler entre les commerciaux, les devis et la paperasse. Relancer, attendre, relancer, attendre…

J'ai même eu besoin de me faire prêter un numéro de SIRET pour que le service « comptes clients » veuille bien valider cette fichue commande.

Mais finalement, c'est enfin arrivé :

Ils sont pas beaux ces TD1208 ?


Dans ce petit rectangle de 25x13x4mm, on trouve toute l'intelligence de la balise :

  • un processeur ARM Cortex M3, un petit mais puissant cerveau
  • le module radio qui gère toute la communication Sigfox
Tout est intégré. On lui branche directement les capteurs, l'énergie et l'antenne; on lui injecte un petit programme fait maison; et hop, on a notre balise :) Encore mieux qu'un Arduino.

Maintenant que j'ai ça, je vais enfin pouvoir passer aux choses sérieuses.

(J'attends encore la livraison de l'interface J-LINK pour pouvoir programmer et débugger tout ça)

Ça gaz ?

J'ai un petit stock de BMP180. Il s'agit d'un capteur de pression et température fabriqué par BOSCH. Comme c'est conçu à la base pour les smartphones, c'est minuscule, pas cher et la conso électrique avoisine les quelques micro-Ampères.


Je cherche une petite place pour l'intégrer dans la balise. Comme ça je pourrai me servir de la mesure pour améliorer les prévis de météo-parapente.

Vous me recevez ?

La grosse difficulté avec Sigfox, c'est le design de l'antenne. 

En effet, nous envoyons des signaux de très faible. Environ 20mW. C'est là même puissance que le signal wifi de votre ordinateur.

Sauf que là où votre wifi dépasse difficilement quelques murs, le signal sigfox est censé porter jusqu'à 40km !

Une fois arrivé aux antennes relais de Sigfox, les signaux sont extrêmement faibles. Jusqu'à -146dBm, soit 0,0000000000000000025 Watts !!!

Autant dire qu'il faut réfléchir un minimum à la conception de l'antenne. Car si l'antenne n'est pas parfaitement réglée, on peut facilement perdre un grande partie de cette infime énergie.

C'est un problème que je n'avais pas bien anticipé, et qui complique pas mal les choses. Mettre une antenne, c'est facile. Mais fabriquer soi-même une antenne qui complètement intégrée à l'intérieur de l'anémo, c'est un autre problème.

Heureusement, j'ai pu profiter de ma formation Météo-France la semaine dernière à Toulouse pour faire un petit détour chez Sigfox. J'ai discuté avec un de leurs ingénieurs ultra-compétent, et on a trouvé une solution à cette question d'antenne.

Ici, un super proof of concept :)
Bon en vrai ça sera un peu plus pro. J'ai rdv dans un labo la semaine prochaine pour mettre ça au point avec du vrai matos. Le genre de jouets indispensables genre analyseur de réseaux mais que je n'ai pas à la maison à cause que ça coûte 30 000€.

Bip-Bip

À ma mini-conf opendata de lundi, il y avait quelques parapentistes qui s'étaient perdus par là. Notamment un certain Timothée, plus connu dans les milieux underground du vol libre comme le monsieur qui fabrique le Bip-Bip.

Et donc ce monsieur m'a gentillement proposé un peu d'aide. Comble de malchance, il habite juste à coté de mon bureau. Zut alors !

SPV1050

Derrière ce nom barbare se cache une super puce fabriquée par ST Microelectronics. « Ultra low power energy harvester and battery charger with embedded MPPT and LDOs » comme ils disent.

Évidement, je rêve d'intégrer ça dans mes balises, pour faire tout le boulot de régulation de l'énergie, la batterie, le panneau solaire et tout et tout.

Le seul truc c'est qu'elle est trop neuve, pas encore dispo. Ils l'ont annoncée en décembre dernier. Donc ça ne devrait pas trop tarder, j'espère. Sinon tant pis, on fera sans.




En résumé : du boulot, du boulot et encore du boulot !




*

Cet article vous raconte la naissance de Pioupiou, le premier capteur 100% autonome et abordable pour mesurer le vent en direct, même là où il n'y a ni électricité ni internet.

Découvrez Pioupiou sur son site internet : http://pioupiou.fr

Commentaires

  1. super, bon courage, on attends de voir la bête !

    RépondreSupprimer
  2. si j'ai bien compris en plus des données vents on aura tempé et pression ca c'est interessant
    est ce que les capteurs sont prévus envoyer les données 24h/24h?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - La pression, oui. Faudra voir si elle n'est pas trop perturbée par le vent.
      - Le capteur mesure aussi la température, par contre elle risque d'être faussée car l'anémo va chauffer au soleil.
      - Le capteur envoie 24h/24

      Supprimer
    2. Si le boitier est blanc et suffisamment ventilé, la température devrait être correctement indiquée, sinon il restera les température de nuit.
      Pour le capteur de pression perturbé par l'anémo une dizaine de mesure espacées d'une à deux minutes et moyennées devraient réduire les erreurs. (de toute façon ce n'est pas une une donnée qui change très rapidement)

      Supprimer
    3. j'ai trouve un log(free) pour élaborer des roses des vents a partir de données (stations amateurs........) http://www.weblakes.com/products/wrplot/index.html
      on pourrait ainsi créer une base de données statistiques

      Supprimer
    4. y aura t'il la possibilité de recuperer les fichiers sous excell par exemple?

      Supprimer
  3. Pour les antennes, tu as aussi le monde merveilleux des radioamateurs.
    Des fous furieux qui s'amuse a ca a longueur de journée (ils sont souvent retraités ;) )
    Regarde, il y a certainement un club pas loin, qui dispose généralement du matos de conception et de test.

    RépondreSupprimer
  4. Très beau projet, bon courage.

    Sinon, tu n'a pas encore parlé du coté réception. C'est pas le tout de générer des données, encore faut-il qu'on puisse les lires sur le net.

    SnootLab
    http://snootlab.com/
    , pour faciliter la prise en main de sa carte Akeru
    http://2013.capitoledulibre.org/conferences/technique/akeru-arduino-a-sa-plate-forme-interactive-open-source-pour-linternet-des-objets.html
    propose un WE autour de ce thème
    http://snootlab.com/cadeaux/546-hackathon-2014-fr.html

    Une bonne occasion de rencontrer des gens qui savent, y compris dans le rapatriement des infos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le coté rapatriement / affichage des infos est trivial par rapport à la conception du matériel. Ça ne devrait poser aucun problème.

      Supprimer
  5. Gilles
    En effet la rencontre lors d'un WE, des "pionniers" comme tu les as appelé et quelques spécialistes me semble très intéressante. Je discerne deux aspect à l'usage de la balise.
    - L'un concerne sont emplacement géographique et son usage par les parapentistes,
    - L'autre son expérimentation et les aspects techniques.
    Pour le premier les discussions sont ouvertes sur le 06. Pour l'autre pour ma part beaucoup reste à faire.

    RépondreSupprimer
  6. Salut Nicolas,

    très intéressant ta station météo !
    Je vois que tu as un soucis de conception d'antenne, ta balise émet sur quel fréquence ? je pourrais peut être t'aiguiller vers des antennes adaptées, je suppose que tu as un support de type SMA pour la visser ?!

    Salutations

    RépondreSupprimer
  7. Hello.
    I dont know the end, but all is a fantastic history. I follow you/it all the weeks.

    One question: Why didnt you choose the TD1204 or TD1205 with build GPS?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire