Accéder au contenu principal

C'est pas un poisson d'avril des balises

News des balises, en direct de l'hémicycle du Conseil Régional d'Ile de France.
Aujourd'hui c'est le State Of The Map organisé par notre cher cricri. (Encore une star du parapente!)


Il n'y a que 24 heures par jour, alors il faut optimiser ;) Un œil sur le monsieur qui parle, un œil sur l'ordi.

La bonne piste

Donc dans le TGV d'hier, j'ai enfin fini de dessiner la carte électronique. Ça ressemble à quelque chose comme ça :



Mine de rien, c'était du boulot…

Surtout, gros coup de pression au moment d'envoyer les dessins à l'usine. Revérifier pour la 26ème fois qu'on a pas oublié le petit détail qui tue et qui fait que la carte sera inutilisable...

Je comptais initialement commander directement les 25 cartes. Mais on m'a raisonné : « T'as déjà vu une carte qui marche du premier coup, toi ? ».

J'ai fait vérifier le design par un collègue, qui m'a répondu avec une offre d'emploi. C'est que ça devait lui convenir.

Donc, suivant les conseils des sages, j'ai passé commande pour 3 exemplaires prototypes :

 

Le process est en cours...



Plus qu'à attendre le facteur. Normalement, mercredi prochain :)

Jeudi et Vendredi, les RDV sont pris pour assembler tout ça et jouer avec les instruments de mesure.


Dans les régles

Discussion avec les gens de chez Lacrosse Technology, fabricant de l'anémo que j'utilise.

Bonne nouvelle : J'ai donc maintenant officiellement le droit de bidouiller / hacker / martyriser et revendre leur produit.

Évidemment, il faut que je me débrouille tout seul : (mais c'est normal)
Aucune donnée technique ne pourra vous être communiquée et nous déclinons toute responsabilité des conséquences en cas d'utilisation détournée de l'un de nos nos produits et/ou de sa transformation et/ou de sa modification.


J'ai aussi fait une demande protocolaire à la FFVL pour pouvoir intégrer ces balises au réseau fédéral.
Nous en discutons prochainement en Bureau directeur sur avis de la commission fédérale des espaces de pratique.

Presque les vacances

Le weekend prochain, (dans une semaine), je m'enfuis pour un mois sur l'Île d'Oléron.

Je vais travailler, en vrai, avec un patron et tout et tout.

Au travail, entouré de mes disciples

Il va donc falloir que je déménage tout mon labo d’électronique dans le mobilhome.

La bonne nouvelle, c'est que c'est juste le job idéal pour finir de mettre au point cette balise météo. Je vais pouvoir l'installer à la cabane de la plage.

La moins bonne nouvelle, c'est que pendant que je serais en train d'amener mes vacanciers de Pâques faire le tour du rond point, j'aurais beaucoup moins le temps pour m'occuper de tout ça... Et c'est pas comme si j'étais déjà à peine à la bourre :/


Le rond point, en mieux qu'à la télé


Cet article vous raconte la naissance de Pioupiou, le premier capteur 100% autonome et abordable pour mesurer le vent en direct, même là où il n'y a ni électricité ni internet.

Découvrez Pioupiou sur son site internet : http://pioupiou.fr

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Démission

Bonjour à tous

J'ai du démissionner de Pioupiou et sa société mère Altostratus.
C'est donc avec tristesse que je vous en informe.

La société continue ses activités, sous la gestion de The Faktory et Eric Sotty.
Je n'étais déjà plus aux commandes des opérations journalières depuis fin mai.

Je ne suis plus lié et ne cautionne plus les décisions de cette société, ses actes ou ses produits qui seront mis sur le marché.

J'ai cédé mes parts à Faktory pour 1 euro, dans le but de mettre fin au conflit.

Pour contacter Pioupiou, utilisez l'adresse support@pioupiou.com

Pour me contacter à titre personnel, vous pouvez utiliser l'adresse n@baldeck.net

Nicolas Baldeck
ex-Fondateur de Pioupiou

Série judiciaire

Merci à toute la communauté pour ce soutien incroyable.

Mes interlocuteurs ont indiqué vouloir rechercher une solution amiable.

A suivre...

Suite Pioupiou

Je reçois quotidiennement des emails de personnes inquiètes au sujet de leur Pioupiou.

Voici donc quelques éclaircissements.

Depuis le moi de mai, suite à un arrêt maladie et à un conflit grave avec mes partenaires, j'ai été contraint de me retirer de l'équipe opérationnelle de Pioupiou.

Néanmoins, je me suis battu pour trouver une solution long-terme qui permette de donner un futur au projet, d'honorer les commandes et d'assurer support pour les Pioupious actuels. Ça m'a coûté beaucoup de stress dont je me serai bien passé en plein arrêt maladie, mais également 15 000 € de factures liées aux batailles d'avocats (qui vont heureusement m'être remboursées, je n'aurai pas été capable de les payer).

Une solution est sur la table. Le projet devrait être totalement repris par une grosse entreprise leader industriel ayant des dizaines d'années d'expérience et une grande expertise dans la conception et la fabrication de capteurs météo. Les discussions s…