Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2014

Comment j'ai failli faire doubler le chiffre d'affaire de Météo-France

J'ai fait marcher la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 pour obtenir tout un tas de chiffres de la part de Météo-France.

Cette loi, c'est un truc génial, qui « reconnaît à toute personne le droit d'obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support. »

Ironiquement, c'est aussi cette même loi qui autorise MF à vendre ses données.

Bref, après un peu d'attente et quelques relances, je viens de recevoir ce que je voulais. Un jour plus tard et j'aurai eu le droit de faire appel à la CADA.

Donc maintenant, je peux officiellement affirmer que Meteo-Parapente.com a beaucoup plus d'utilisateurs que la section « Aérologie / Vol à Voile » d'Aéroweb. Mais ça, on s'en doutait.

La grosse surprise, c'est qu'à ce rythme, d'ici la fin de l'été, il y aura probablement plus de gens qui consulteront le Météo-Parapente fait par un amateur ignorant que…

Les premiers Pioupious sont livrés !

Et voilà !
La première série de prototypes est partie à La Poste !

Dans quelques jours, des Pioupious vont commencer à fleurir sur les décollages de parapente et sur les spots de kite.


J'allais marquer « ça a été une sacré aventure  ». Mais non : c'est plutôt le tout début d'une super aventure ;) Maintenant que les protos sont envoyés, je vais pouvoir lancer les commandes. C'est le top départ que j'attendais.

Ça tombe plutôt bien, l'article dans le magazine de la FFVL vient de sortir :
Mais mais mais... C'est @BalisePioupiou dans le Mag de la @FFVL ! Bien sympa de lire @nb4ld au petit dej. pic.twitter.com/Id8koZRg4j
— Geraldine Lepere (@Gelepere) June 21, 2014 Et depuis, mon téléphone n'arrête pas de sonner. Je reçois aussi pas mal de mails.

Ah oui, parce que dans l'article c'est marqué que les commandes sont déjà ouvertes. Sauf que l'article, je l'ai écrit début mai. Et qu'à l'époque, je n'avais pas prévu que les cartes a…

Météo-France se met à la mode geek et va ouvrir des données

Le 13 novembre dernier, j'ai organisé une réunion avec Météo-France en leur proposant l'ordre du jour suivant :
Retour d'expérience sur l'opendata dans le géospatial / openstreetmap. Quels parallèles peut-on faire entre le géospatial et la météo ? A quoi s'attendre ? Comment anticiper au mieux ? Bénéfices d'impliquer une communauté.Organiser un hackathon météo : qu'est-ce que c'est / pourquoi / comment ?Crowdsourcing : Deploiement d'un réseau amateur d'observateurs et de stations. Afin d'enrichir le débat, j'y avais invité mes homologues Gaël Musquet d'OpenStreetMap France et Romain Tales de la mission Etalab.

Cette discussion m'a semblé très positive, avec des interlocuteurs à l'écoute.

J'ai tout juste pu entendre un rire moqueur lorsque je leur ai dit « Météo-France n'est même pas sur Twitter ». Comme un petit air de « c'est inutile ce truc ».

N’empêche que le 2 décembre…
A partir d'aujourd'hui, ce compt…

Arg merde il y a un bug

J'ai encore travaillé comme un fou toute la semaine précédente et le weekend. Il y a des Pioupious affamés partout dans ma maison.

Alors évidemment, ça a commencé par la loi de l’emmerdement maximal. A force d'être à 200% sur le clavier, au parapente, à l'escalade et à la planche à voile, j'ai attrapé une gentille tendinite au poignet. C'est pratique juste avant d'attaquer le montage de 30 prototypes…
Il a donc fallu aménager le boulot pour solliciter le moins possible la main douloureuse. C'est là que la visseuse électrique m'a sauvé la vie.
Comme ces machins là n'ont jamais de batterie, j'ai résolu le problème à ma manière…

Bon maintenant au moins je suis entraîné pour bosser à la chaîne.

Après les détails mécaniques, j'ai fini les cartes. Il fallait souder à la main les quelques composants qui manquaient. Sans plomb, la soudure, directive RoHS oblige.


Tout ça fini, j'en ai monté quelques uns histoire de tester une dernière fois. Je v…

Assembler les cartes, méthode n°2

Résumé de l'épisode précédent : La soudure à la poêle, c'est cool et ça marche bien !
Mais quand il s'agit d'en faire une trentaine, ça devient vite long.
Nous voici donc en route direction Bernin, à quelques minutes de Grenoble et de Saint-Hilaire-du Touvet.
Le nom ne vous dis rien ? Vous l'avez probablement déjà vu ! C'est là-bas que sont nées quelques petites entreprises...



C'est en plein cœur de la vallée du Grésivaudan. Cet endroit n'est pas très bien desservi par le RER, alors les employés se débrouillent comme ils peuvent pour aller travailler :



Nous avons donc rendez-vous dans une petite impasse coincée entre ST et Soitec, chez Electronic F6.



Cette fois-ci c'est du travail sérieux en environnement contrôlé. Je me retrouve vêtu d'une belle blouse blanches et de petits chaussons. Je suis presque aussi joli qu'une certaine élève infirmière ;) j'ai dit finis tes exams avant de m'appeler !!!


On remarquera qu'il y a même un pet…