Paye ton moule !

On a encore quelques mises au point à faire. Mais globalement, on est très proche du produit fini.

J'ai donc commencé à commander les pièces dont je suis certain qu'elles ne vont plus changer : puces Sigfox et GPS, piles (qui fonctionnent de -60 à +85°C !) et pleins de petites bricoles… Il faut s'y prendre un peu à l'avance, car les délais fournisseurs sont un peu plus longs que chez Amazon.

Et dans cette série des pièces qui ne vont plus changer, il y a notamment THE HELICE. À elle seule, c'est tout une histoire !

Chantilly ou crème de marron ?

Moi, j'aime bien les gaufres. C'est méga super bon, et en plus ça me rappelle ma jeunesse où on allait manger la gaufre, le samedi, au parc du château.

Donc, pour les fabriquer les gaufres, il faut un moule :
Il faut de la pate :
Et puis surtout, il faut beaucoup de trucs bien gras et sucrés :
Miam !

C'est pareil que pour faire les hélices de Pioupiou. Sauf que les hélices de Pioupiou, même avec beaucoup de Nutella, je suis pas sur que ça soit très comestible.

Bref.

Nous on veut faire une gaufre qui ressemble à ça :
Et si elle ressemble à ça, c'est pas un hasard.

Un cône, tu mouleras

Le truc important, c'est évidemment les pales.

En théorie, c'est pas plus compliqué que la gaufre.
Sauf qu'évidemment, on a un souci…

Le centre de l'hélice doit être en forme de cône. Ceci pour assurer l'étanchéité de la liaison :
Sauf qu'avec un hub en forme de cône, il y a une partie qu'on ne peut pas mouler. Elle est cachée entre la pale de l'hélice, au dessus, et la base du cône en dessous.
Évidemment, je ne suis pas le seul a avoir eu ce problème.

Un première solution consiste à rajouter de la matière pour combler le « vide » sous la pale :
Sauf que pour nous ça ne marche pas. Les pièces moulées en plastique doivent avoir partout la même épaisseur − sinon risque de déformation ou de trous. Ici, ça serait trop épais.

Une deuxième solution consiste à travailler par le coté, avec un moule en plusieurs parties :


Le problème, c'est que ça complique énormément le moule − et du coup ça coûte trop cher…

Deux pales, tu mettras

La solution que j'ai trouvé est donc de ne mettre que deux pales.

Du coup, je peux rester sur quelque chose de simple, avec un moule à gaufre amélioré :
Une coque en haut, une coque en bas, et un tiroir pour faire l'intérieur du cône.

Des parois droites, tu ne feras pas

Reste le problème du trou de l'axe.

En moulage, il faut toujours de la « dépouille ». Traduction : les paroi du moule doivent être légèrement inclinées.

Si les parois sont trop verticales, ça frotte et notre gaufre risque de rester coincée.
Ça nous embête, parce que du coup on ne peut pas faire un trou bien cylindrique pour faire passer l'axe.

La méthode classique, c'est de faire un trou conique et de lui mettre ensuite un coup de perceuse pour creuser la bonne forme. C'est ce qui est fait par exemple pour les hélices d’aéromodélisme.

Sauf que, non seulement ça demande un travail supplémentaire, mais en plus c'est compliqué de faire le trou bien au milieu. Et si on se rate, l'hélice ne sera plus bien équilibrée.

Du coup, je ne me suis pas embêté la tête : j'ai fait un axe conique qui épouse la forme de l'hélice. En plus, ça permettra d'assurer un bon centrage. Un peu comme sur le mandrin d'une perceuse.

De la bonne pâte, tu feras

Finalement, notre pâte à gaufre s'appelle Bayblend T65 XF. C'est un mélange d'ABS et de polycarbonate. Probablement la même matière que la coque de votre téléphone.

C'est le meilleur compromis que j'ai trouvé entre solidité, facilité à mouler, résistance aux UVs et coût.

L'hélice sera noire. Pour la résistances aux UVs, mais aussi pour faire fondre la neige.

Let's do it !

Après trop d'heures de blabla, et autant d'essais 3D-printés, j'ai sauté le pas. Et j'ai donc………… lancé la fabrication des hélices ! Whooaaaaaa !

Ça fait très peur. Encore plus que d'acheter pour acheter une voiture d'occasion. Est-ce que c'est la bonne ? Est-ce qu'il n'y a pas de vice caché ? Si on s'est trompé de voiture, on peut toujours essayer de la revendre. Alors que pour refourguer un moule raté, bon courage…

Bref. C'est la plus grosse et la plus incertaine des dépenses que j'ai fait dans ma vie. Mais bon, si on ne prend aucun risque et qu'on reste à l'abri dans son lit, c'est sur qu'il ne se passera rien.

Maintenant, il n'y a plus qu'à croiser les doigts. Verdict dans 2 semaines !


Commentaires

  1. Salut Nico,

    Vraiment FASCINANT, ta démarche! Depuis environ 1 mois que je consulte ton blog régulièrement, souvent même, car j'ai toujours eu une grande admiration pour ceux qui innovent, prennent des risques et affichent une détermination à toute épreuve.
    Et comme je suis un passionné de technologie et d'électronique, ça touche mes cordes sensibles.

    Je rêve, dans un avenir le plus proche possible, de voir des Pioupious sur les décollages des sites de vol du Québec. Dommage que le réseau Sigfox ne soit pas encore rendu de l'autre côté de l'Atlantique... As-tu une idée de comment on pourrait faire en sorte que ça marche chez nous? Je crains que non seulement il n'y a pas encore de réseau actuellement en place pour la IOT mais j'ai lu quelque part que ce sera la bande de 900 MHz qui sera allouée au Canada (et aux USA). Alors dans cette éventualité, cela rendrait ton module Sigfox actuel, inutilisable ici. Cela nécessiterait donc une version pour l'Amérique différente ce celle pour l'Europe.

    Allez! on se croise tous, les foigts pour que ton moule soit le bon! BONNE CHANCE!!!

    RépondreSupprimer
  2. Le moule avec la frite, çà va le faire!

    RépondreSupprimer
  3. bon maintenant que les choses se précisent, il serait peut-être temps de réactualiser la photo (non-contractuelle) sur la page où les nouveaux venus pourraient avoir envie de commander, eux et elles aussi ?

    RépondreSupprimer
  4. Ne te stresse pas pour une livraison du PiouPiou dans les temps, prend ton temps pour nous faire une appareil comme on en rêve, et si il y a des mécontents c'est qu'il ne savent pas ce qu'est la créativité, la passion et le travail.

    RépondreSupprimer
  5. sur le premier prototype l'axe avait pété,tu as resolu le probleme?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est réglé. L'axe fait maintenant 5 mm au lieu de 3, et les gorges sont moins profondes.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire