Soudure avec des baguettes


Vous voyez ces belles cartes électronique ? Et bien, bonne nouvelle ! Les travaux d'assemblage ont commencé.

Donc j'ai sorti mon fer à souder, et… Euh non, quand même. Je suis donc allé voir mon sous-traitant préféré, en plein cœur de la Silicon Vallée du Grésivaudan.

Avec toujours autant de bon goût…




Si vous étiez là il y a pile poil un an, vous connaissez déjà l'histoire.


Si vous êtes curieux, c'est par ici : Assembler les cartes, méthode n°2.

Si ne voulez pas savoir pourquoi "méthode numéro 2", ne cliquez pas là.

Enfin, si comme moi vous êtes né dans les années 90, voilà un résumé, en une image. (parce que c'est dur de rester concentré pour lire jusqu'au bout)


Avec les Sous-titres :

La machine attrape les petits composants un par un, pour les poser au bon endroit sur la carte. Après, on la passe au four, et hop, c'est soudé.

Bref. L'assemblage des cartes est en cours.

À la sortie, tout pleins de plateaux qui ressemblent à ça :

Ça passe ou ça passe pas ?

La soudure, c'est qu'une partie du boulot.

Ensuite, pour tester les cartes une par une, on les passe sur mon super banc de test :


C'est un poil artisanal, mais ça fait le job.

J'ai écrit un petit programme qui teste en autonomie toutes les fonctions de la carte. GPS, boussole, capteur de pression… En moins de 10 secondes, on a le diagnostic complet.

Ah, sacrés chinois !

En tout cas, le diagnostic a l'air de pas trop mal marcher. Un peu trop même.

Car sur la première fournée, j'ai détecté une boussole défectueuse sur 40% des cartes. Vous imaginez la panique.

Après une journée à tout remuer, changer le process et re-vérifier, on a fini par trouver le coupable. Ça n'était pas un problème de soudure, mais ça venais des composants eux-mêmes.

Bref. Je me suis fait refiler une série de composants foireux par un fournisseur chinois. Le truc classique, quoi…

http://www.ibtimes.com/why-pentagon-finding-counterfeit-chinese-electronics-critical-military-equipment-701214

Par chance, c'est le seul composant que j'avais acheté chez ce fournisseur. Cette puce étant très courante, on la trouve facilement au prix de gros. C'était attractif. Maintenant, je sais pourquoi.

Bref. Composants chinois à la poubelle. Racheté des composants d'un fournisseur plus réputé. Rectifié les cartes défectueuses. Maintenant tout va bien. J'ai appris.

Les (bonnes) cartes devraient être finies courant la semaine prochaine.

Commentaires

  1. top !! bon courage, nous sommes tous et toutes impatients !!!

    RépondreSupprimer
  2. meausoone roland13 juin 2015 à 11:12

    bonjour, quelles sont tes estimations concernant la résistance du pioupiou à l'hiver ...force du vent et température inférieure à -15/ -20° ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, tu as ces infos sur la page de commande de Pioupiou :

      https://shop.pioupiou.fr/pioupiou/8-balise-meteo-pioupiou.html

      A savoir :

      -Plage de transmission : 0 à 127 km/h
      -Température de fonctionnement : -20 à +60°C

      Peut-être que Nicolas à des infos plus récentes à donner.

      D'ailleur, Nicolas, penses-tu qu'il faudra démonter Pioupiou au dessus d'une certaine vitesse de vent ?

      Supprimer
    2. Montée au capital de SIGFOX par Samsung. Bonne Nouvelle pour le développement du réseau. Pioupiou va marcher même à l'étranger;-)

      Supprimer
  3. Des nouvelles pour la date de livraison ? Merci

    RépondreSupprimer
  4. Montée au capital de SIGFOX par Samsung. Bonne Nouvelle pour le développement du réseau. Pioupiou va marcher même à l'étranger;-)

    RépondreSupprimer
  5. Heuheu mon doigt a un peu rippé la desolé ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire