Quand les roulements s'en mèlent

« Que va-t-il se passer si, une fois que j'ai livré tous mes produits, on s'aperçoit qu'il y a un gros bug ? »

C'est LA question qui tue. Je pense que tous les entrepreneurs y sont confrontés un jour − à priori, même Volkswagen.

Monsieur « bac plus zéro » était persuadé de pouvoir sortir un produit sans faute, tout seul, du premier coup. Heureusement que la réalité de la vie était là pour lui rappeler qu'on est pas au pays des Bisounours.

C'est donc fait : j'ai raté Pioupiou :)
Bon, n'ayez quand même pas trop peur. En fait ça va. Lisez bien jusqu'en bas…



Mon dieu, mais qu'est-ce qui se passe ?

Le souci est là :



Version courte :

Dans certaines conditions, l'hélice à du mal à tourner. Elle devient moins sensible et sous-estime la vitesse du vent.

Version longue :

On a une espèce de grosse réaction en chaîne.

Le premier problème, c'est que j'ai mal conçu le logement des roulements. Ils sont directement posés dans la coque en plastique. Or, sa forme n'est pas totalement fixe (tolérances au moulage, variations de températures). Du coup, les deux roulements ne sont pas forcément bien alignés, et ça frotte plus que prévu.

Le second problème, c'est que les roulements qui m'ont été livrés ne sont pas totalement aux bonnes dimensions. Du coup, ils ne serrent pas assez sur l'axe. Dans certaines conditions, l'axe tourne − mais pas le roulement.

Premier effet secondaire : le roulement est en céramique bien dure, alors que l'axe est en inox marine/alimentaire bien malléable. Vous pouvez faire l'expérience à la maison : prenez le beau couteau en céramique de maman, et frottez la pointe au fond de sa casserole IKEA préférée (ps: c'est pas ma faute). Du coup, les roulements grignotent l'axe − qui devient encore moins serré − qui glisse encore plus− ce qui accélère le grignotement.

Second effet secondaire : la poussière d'inox grignoté vient se mettre dans les billes ce qui empêche la rotation…


Bref, c'est complétement foireux.

Ironiquement

J'ai voulu faire trop bien. C'est le choix de ces roulements « high-tech », sensés au départ fiabiliser le produit, qui a finalement causé tous les problèmes.

Ce choix n'était pas anodin, car ces roulements coûtent 20 à 30x plus chers que des roulements classiques en inox. C'était une part non négligeable dans le prix de fabrication des Pioupious.

De plus, le coût de ces roulements est tellement élevé, qu'il était impossible de s'approvisionner en Europe (du moins, pas pour un Pioupiou à ce prix là). Ce qui m'a obligé à aller les chercher en Chine − avec tous les soucis qui vont avec. Les prototypes avaient été faits avec les roulements d'un premier fournisseur. Malheureusement, celui-ci ne m'a jamais livré les roulements pour la série entière (j'ai été remboursé). Il avait donc fallu changer de fournisseur au dernier moment, et à priori la qualité n'est pas au rendez-vous.

Même pas mal

Ça m'a coûté cher en endurance psychologique. Ça a complétement foutu en l'air mon planning. Mais finalement, tout est bien qui fini bien.

J'ai donc passé un peu de temps pour re-concevoir toute la liaison.

Avant :


Après :



Exit les roulements en céramique made in china mal maîtrisés. Je les remplace par des roulements en inox d'un fournisseur européen. J'aurais donc des roulements aux normes, avec les bonnes tolérances dimensionnelles et sans surprises.

J'en profite également pour faire refaire un axe à l'ajustement plus serré.

Et enfin, j'ajoute une bague en laiton (en alu sur la photo) qui maintiendra les deux roulements bien alignés. Ils seront donc mieux maintenus que précédemment. Le montage pourra rester bien stable, malgré les déformations de la coque en plastique.

Du coup, j'ai passé la commande pour les roulements, et j'ai lancé la fabrication pour les nouveaux axes et les bagues.

En général, les délais sur ce genre de pièces sont de quelques semaines. Mais j'ai pu m'arranger pour que l'usine (haute-savoyarde) puisse me fabriquer ça en accéléré. On devrait les avoir d'ici la fin de semaine, ou début de semaine suivante.

Le SAV

Puisque tous les Pioupious déjà en place risquent d'être touchés par le problème, on va tout remplacer.

Je vais donc vous proposer soit de vous envoyer les pièces pour faire le changement vous-même (instructions ici), soit de me retourner le Pioupiou pour que je m'en occupe (évidemment, gratuitement).

Ça fait du boulot supplémentaire, mais hors de question pour moi de laisser ces Pioupious à l'agonie. On a lancé un projet, on va le mener jusqu'au bout ! Banzaï !

Évidemment, le problème est corrigé pour tous les Pioupiou livrés à partir de maintenant.

Commentaires

  1. salut Nicolas, félicitations pour la poursuite et l'expansion du projet ! Pour le SAV sur la première série, comment ça se déroule? tu nous envoie un mail ou on te demande directement le kit de rechange?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous allez recevoir un mail où vous pourrez choisir.

      Supprimer
    2. est ce que tu peux mettre en plus sur you tube un petit film montrant l'operation

      Supprimer
  2. Putain on a installé la nôtre hier à grand renfort d'escalade et de risque de chute ! Pi'Air la Cadière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà envoyé deux emails à tous les propriétaires de Pioupious pour les informer. Un message le 29 sept et un autre le 2 oct. Cette article ne devrait donc pas être une surprise. Je suis désolé si l'information n'a pas circulé jusqu'au bout.

      Supprimer
  3. vus les faibles efforts sur l'axe n'aurait il pas été possible de concevoir un systeme à base de lévitation magnétique pour éviter tout pb de frottement ? (des aimants en bague correctement orientés en opposition devraient pouvoir tenir l'axe en place )

    RépondreSupprimer
  4. Cher Nicolas,

    Je suis tres content tu met en pointe tous les Pioupious deja vendue.
    Je crois les problemes roulements te fait plein des soucis importants dans une periode de foule peu partout, je voudrais bien exprimer ma sympathie.

    La solution proposé me semble simple et excellent, j'espere le plupart des proprietaires des Pioupious peut poser les nouvelles pieces par soi-meme.

    Cordialement,

    Aernout (pioupiou110)

    RépondreSupprimer
  5. juste une question , pour les atmosphères plutot salines en bord de mer, l'association inox+laiton ne pose -t-elle pas de pb d'électrolyse ? un tube en ABS ne serait il pas plus inerte ? merci A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait le problème n'est pas simple. Le tube ne fait que 0,5mm d'épaisseur. L'usineur avec lequel je travaille m'a dis qu'il n'était pas capable de tenir les tolérances sur une épaisseur si faible en inox. Le laiton est donc le second choix "moins pire". Effectivement, il peut y avoir un risque de corrosion galvanique. Cela dit, ça reste modéré car il n'est pas sensé y avoir trop d'eau qui rentre à l'intérieur de l'appareil - et que la plupart des Pioupious actuels sont installés sur des spots de parapente loin de la mer.

      Là, j'étais contraint également par les délais d'approvisionnement sur les roulements. Pour la série suivante, je vais prendre des roulements plus petits. On aura donc un tube plus épais qui pourra être fait en inox.

      Supprimer
    2. Oui, mais un des miens est installé en mer !
      Il servira de test, dans un an on lui ouvre le verre et on regarde.
      L'idée est qu'il y ait des Pioupious tout le long de la côte, ce serait donc mieux qu'il n'y ait pas de problème d'électrolyse.

      Supprimer
    3. Ça fera un bon test :)

      Plus sérieusement, le kitesurf et la voile ça va être un de nos marchés n°1. Donc il faut évidement tout faire pour que le Pioupiou résiste en bord de mer.

      Comme dit plus haut, on aura du tout inox sur la nouvelle série livrée cet hiver. Mais pour cette réparation là, ça n'étais pas possible au niveau délais d'approvisionnement.

      Supprimer
    4. Le n°417 est au bout du spot de kite de La Grande Motte, il faut maintenant en informer les pratiquants.
      Mais il n'y a pas que le kitesurf et la voile, sont aussi intéressés tous ceux qui vont sur l'eau, pêcheurs, croiseurs... Le Pioupiou de La SNGM est destiné à tous les pratiquants du nautisme de la Baie d'Aigues-Mortes.

      Supprimer
    5. Peut etre que justement le sel va servir de colle entre le roulement et l axe. la nature peut dans ce cas resoudre ce bug de la V1.

      Supprimer
  6. autre question n'y a t il pas possibilité de nettoyer les roulements céramiques et de simplement les bloquer sur l'axe avec du loclite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça peut marcher. Mais par contre on a aucune garantie qu'il n'y ait pas de la poussière qui vienne à nouveau tout bloquer.

      Supprimer
    2. de la poussière de quoi ? exterieure au pioupiou ? parce que si c'est bloqué au loclite plus d'usure de l'axe.
      et des roulements céramiques seront plus résistants au poussières/sable que des roulements en inox de toute façon

      je pense toujours qu'un palier sans contact serait mieux, une bague magnetique pour tenir l'axe en latéral et une extremité d'axe en demi sphère appuyant sur une bille en verre pour l'effort axial de l'hélice, mais bon c'est seulement une idée en théorie, il y a surement des pb techniques aussi

      Supprimer
  7. Salut Nico

    Peut on savoir quand vont arriver les pièces ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reçu les nouveaux roulements, les nouvelles bagues, mais toujours pas les axes. Mon fournisseur devait me les envoyer il y a déjà une semaine mais il a du retard. Je l'ai relancé mercredi, et je le rappellerai encore Lundi.

      Supprimer
    2. Mes Pioupious ont l'air de fonctionner normalement pour l'instant. Pour moi rien ne presse si ce n'est le site web et le module prêt à copier-coller annoncé le 22 août.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire