Accéder au contenu principal

Le prix de la balise

C'est évidemment la question qu'on se pose tous. Combien coûtera l'engin ?

J'ai annoncé que mon rêve était une balise à moins de 100 €. Je pense effectivement que c'est possible. En réalité, tout est une question de quantité.

J'ai pu maîtriser les coûts pour le développement des premiers prototypes. Le budget initial est respecté.

Mais entre le prototype qui marche et le produit industriel, aux normes, garanti, etc... il y a un grand pas. J'ai encore beaucoup d'étapes à franchir, des lois à respecter, et malheureusement ça coûte !

J'estime avoir environ 15 000 € de frais fixes. Ça couvre la constitution de la société, la R&D, l'outillage, le juridique, les certifications, etc...

Il est hors de question de passer par une banque ou des actionnaires. On est à l'âge d'internet. C'est has-been ces trucs là.

Pas possible non plus de demander de l'argent à la FFVL : Il ne pourront pas aider une entreprise. Ça serait de la concurrence déloyale.

La solution : Organiser une campagne de crowdfunding (= préventes), avec un prix libre. Ou disons plutôt un prix minimum par balise, avec la possibilité de payer plus pour soutenir le projet. L'enjeu étant d'avoir suffisamment de pré-commandes pour atteindre la masse critique.


Prix minimal des balises, en fonction du nombre de commandes :

Nombre pré-commandesPrix TTC (€)
50399
150199
500149
150099


On doit pouvoir atteindre les 150 pré-commandes sans trop de difficultés. 500 ça peut être jouable, mais va falloir se battre !

L'abonnement sera de 20 € TTC / AN. Pas besoin de carte sim, ni de papiers à faire. Je gère tout.

Je pense lancer la campagne d'ici un mois. Pour une livraison courant Janvier 2015.
Comme ça j'aurai enfin les moyens de faire du vrai boulot. Ça laissera aussi le temps d'avoir un premier retour sur les balises prototypes, et de s'attaquer au travail d'industrialisation.

Des remarques ?

Cet article vous raconte la naissance de Pioupiou, le premier capteur 100% autonome et abordable pour mesurer le vent en direct, même là où il n'y a ni électricité ni internet.

Découvrez Pioupiou sur son site internet : http://pioupiou.fr

Commentaires

  1. La remarque, c'est : a t on une estimation raisonnable de la livraison des balises proto ?

    Cordialement
    Normandie-Vol-Libre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais un article demain pour faire le point là dessus

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Démission

Bonjour à tous

J'ai du démissionner de Pioupiou et sa société mère Altostratus.
C'est donc avec tristesse que je vous en informe.

La société continue ses activités, sous la gestion de The Faktory et Eric Sotty.
Je n'étais déjà plus aux commandes des opérations journalières depuis fin mai.

Je ne suis plus lié et ne cautionne plus les décisions de cette société, ses actes ou ses produits qui seront mis sur le marché.

J'ai cédé mes parts à Faktory pour 1 euro, dans le but de mettre fin au conflit.

Pour contacter Pioupiou, utilisez l'adresse support@pioupiou.com

Pour me contacter à titre personnel, vous pouvez utiliser l'adresse n@baldeck.net

Nicolas Baldeck
ex-Fondateur de Pioupiou

Série judiciaire

Merci à toute la communauté pour ce soutien incroyable.

Mes interlocuteurs ont indiqué vouloir rechercher une solution amiable.

A suivre...

Suite Pioupiou

Je reçois quotidiennement des emails de personnes inquiètes au sujet de leur Pioupiou.

Voici donc quelques éclaircissements.

Depuis le moi de mai, suite à un arrêt maladie et à un conflit grave avec mes partenaires, j'ai été contraint de me retirer de l'équipe opérationnelle de Pioupiou.

Néanmoins, je me suis battu pour trouver une solution long-terme qui permette de donner un futur au projet, d'honorer les commandes et d'assurer support pour les Pioupious actuels. Ça m'a coûté beaucoup de stress dont je me serai bien passé en plein arrêt maladie, mais également 15 000 € de factures liées aux batailles d'avocats (qui vont heureusement m'être remboursées, je n'aurai pas été capable de les payer).

Une solution est sur la table. Le projet devrait être totalement repris par une grosse entreprise leader industriel ayant des dizaines d'années d'expérience et une grande expertise dans la conception et la fabrication de capteurs météo. Les discussions s…