Accéder au contenu principal

Ça va être à vous de jouer !

Cela fait maintenant plusieurs mois que je travaille sur ce projet de balises. Ça a été une aventure assez incroyable, pleine de découvertes, de surprises et d'imprévus.

Aujourd'hui, le projet est sur le point d'aboutir.

La deuxième version des prototypes est en route. Les cartes électroniques sont en train d'être fabriquées en ce moment même.


Pour souder les composants, fini le bricolage à la main : Je vais faire travailler les petits chinois de la Silicone-Vallée grenobloise, au pied de Saint-Hilaire-du-Touvet. Un produit 100% vol libre !



J'ai eu RDV cet après-midi pour planifier l'assemblage. Et surprise : j'aurai le droit de venir avec ma petite caméra, pour vous faire un petit film montrant le processus.

Il ne me restera plus qu'à intégrer les cartes aux boîtiers, et fixer l'antenne et le panneau solaire.

Ça nous amène à la poste pour la fin de la semaine du 2 juin.

Je pensais pouvoir vous livrer cette semaine, mais :
- j'ai trop trainé à Paris en début de semaine dernière, donc j'ai pas pu finaliser le dessin à temps
- je me suis raté sur les délais de fabrication des cartes (8 jours ouvrables ≠ 8 jours)
- et j'avais oublié l'Ascension

Grrr

Malgré toutes ces péripéties, on touche au but.

Une fois ces premiers protos envoyés, j'aurai rempli ma part du contrat.

Ça va être à vous de jouer !

Je pense que ces balises à coût réduit sont une réelle avancée pour nos activités. Mais pour concrétiser le projet, j'ai maintenant besoin de passer à l'échelle industrielle.

Je vais donc lancer une campagne de « crowdfunding ». De mi-juin à fin juillet, vous aurez la possibilité de commander une balise ou de faire un don pour aider le projet. C'est en quelque sorte un test du marché. L'objectif sera de récolter 29 850 € = soit 150 balises à 199€, de quoi couvrir la fabrication des balises, la création de la société, la mise en conformité aux normes CE, etc...

Si cet objectif n'est pas atteint, je n'aurai pas les moyens pour faire vivre le projet. Tout le monde sera remboursé et l'aventure s’arrêtera là. Ça serait dommage, mais c'est la triste réalité de ce monde.

La suite est entre vos mains !

C'est maintenant qu'il faut en parler autour de vous. Si votre club envisage l'achat d'une balise, commencez à en discuter. Les vacances vont vite arriver, et fin juillet il sera trop tard. Plus vous serez nombreux, plus nous aurons de chance de mener ce projet à bien.

Vous pouvez dors et déjà diffuser l'adresse du site http://pioupiou.fr, sur lequel vous trouverez bientôt tous les détails de cette balise. En y inscrivant votre email, vous serez les premiers à être informés du lancement.

Pour le lancement de la campagne, des événements seront organisés. Vous pouvez déjà noter :
- le 12 juin à Co-Work in Grenoble
- le 15 juin à Paris, dans le cadre de Futur en Seine

Je vous donne plus de détails dès que je les ai.

Cet article vous raconte la naissance de Pioupiou, le premier capteur 100% autonome et abordable pour mesurer le vent en direct, même là où il n'y a ni électricité ni internet.

Découvrez Pioupiou sur son site internet : http://pioupiou.fr

Commentaires

  1. bonjour, merci pour les news des 20 premières, nous aurons besoin du mode d'emploi pour récolter les infos de la balise par sigfox ...adresse internet ou autres ....
    en attente, bon courage !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Nico
    Si tu as besoin d'un site de vol libre test bien alimenté on a un poteau de 8 m libre au décollage de LAffrey en attendant le retour de la Balise officielle... je fourni l'échelle :-)
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Il faudrait indiquer sur le site du Pioupiou toutes les données qui seront fournies par le PP ...
    Direction et vitesse du vent, temperature, pression atmo ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est indiqué : Pioupiou mesure la vitesse et la direction du vent, la force des rafales et la pression atmosphérique.

      Il n'y a pas la température. En effet le boîtier chauffe à cause du soleil et de la charge des batteries. Du coup la mesure est totalement faussée. Et je suis contraint par la taille des messages sigfox. Du coup je préfère zapper cette information pour pouvoir donner plus de détails sur le vent.

      Supprimer
    2. Ok je croyais que la tº... sûr que les données priorisées sont les plus importantes et comprends bien les contraintes physiques ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Démission

Bonjour à tous

J'ai du démissionner de Pioupiou et sa société mère Altostratus.
C'est donc avec tristesse que je vous en informe.

La société continue ses activités, sous la gestion de The Faktory et Eric Sotty.
Je n'étais déjà plus aux commandes des opérations journalières depuis fin mai.

Je ne suis plus lié et ne cautionne plus les décisions de cette société, ses actes ou ses produits qui seront mis sur le marché.

J'ai cédé mes parts à Faktory pour 1 euro, dans le but de mettre fin au conflit.

Pour contacter Pioupiou, utilisez l'adresse support@pioupiou.com

Pour me contacter à titre personnel, vous pouvez utiliser l'adresse n@baldeck.net

Nicolas Baldeck
ex-Fondateur de Pioupiou

Série judiciaire

Merci à toute la communauté pour ce soutien incroyable.

Mes interlocuteurs ont indiqué vouloir rechercher une solution amiable.

A suivre...

Suite Pioupiou

Je reçois quotidiennement des emails de personnes inquiètes au sujet de leur Pioupiou.

Voici donc quelques éclaircissements.

Depuis le moi de mai, suite à un arrêt maladie et à un conflit grave avec mes partenaires, j'ai été contraint de me retirer de l'équipe opérationnelle de Pioupiou.

Néanmoins, je me suis battu pour trouver une solution long-terme qui permette de donner un futur au projet, d'honorer les commandes et d'assurer support pour les Pioupious actuels. Ça m'a coûté beaucoup de stress dont je me serai bien passé en plein arrêt maladie, mais également 15 000 € de factures liées aux batailles d'avocats (qui vont heureusement m'être remboursées, je n'aurai pas été capable de les payer).

Une solution est sur la table. Le projet devrait être totalement repris par une grosse entreprise leader industriel ayant des dizaines d'années d'expérience et une grande expertise dans la conception et la fabrication de capteurs météo. Les discussions s…