En route pour la série 2

Vous vous en doutez… Lorsqu'il n'y a pas de nouvelles sur ce blog, c'est que l'agenda est bien chargé.

On peut résumer ça avec de jolis graphiques :


Il y a une chose constante, c'est le nombre d'heures disponibles dans une seule journée.

Il y a une chose qui croit de manière exponentielle, c'est le nombre de tâches qu'il faut absolument finir rapidement. Tout est urgent : finir le site internet, s'occuper des applications mobiles, préparer la seconde série de Pioupiou, assurer la pérennité financière de l'entreprise…

La grosse leçon que j'ai appris tout au long de ce projet, c'est qu'on ne peut pas faire tout tout seul. Whoooaa ! Quelle découverte exceptionnelle !

Il y a deux moyens de gérer ça : continuer tout seul à foncer droit vers le mur à 180 km/h, ou s'entourer d'une équipe.

Personnellement, je suis quand même assez rationnel, et j'ai donc choisi d'éviter le crash. Ouf, sauvé ! Alleluia, comme ils disent.


Bref. Il a fallu fixer des priorités et trouver les bonnes personnes.

La nouvelle team Pioupiou


Ça commence à prendre forme. Pour l'instant, je suis en plein castings. On est potentiellement 6 :

- Monsieur moi − le guru de la technique
- Gaël − le sage du commerce
- Eric − le chef du financement
- Nicolas 2 − l'entrepreneur windsurfeur en quête d'une nouvelle aventure
- Paul et sa boîte − les maîtres fondateurs de l'appli mobile
- Fabien − le maître Yoda du code, embauché pour le nouveau météo-parapente

L'objectif, à terme, c'est d'avoir une boîte qui fonctionne presque sans moi. Comme ça, j'aurai du temps pour mettre 100% de mes ressources sur ce que je fais le mieux : innover en concevant des solutions techniques à la pointe, garder cet esprit de hacker, apporter ma vision sur l'open-data, et bien entendu écrire ce blog :)

On a commencé à formaliser tout ça : démarches avec l'avocat pour transformer la société, business plan, stratégie sur le long terme… Ça prend un peu de temps, mais c'est là qu'est l'urgence n°1. Le projet à Nicolas tout seul, c'est fini. On entre vraiment dans une nouvelle ère.

Les castings sont toujours ouverts. Donc si vous souhaitez vous impliquer humainement (= que vous avez au minimum 2 jours par semaines à consacrer uniquement à Pioupiou) ou financièrement, c'est le moment de vous manifester. Mon mail c'est nicolas@pioupiou.fr

(Finalement, j'ai du mettre fin à la période d'essai de Lise. Je n'avais rien contre elle, mais j'avais mal identifié les points sur lesquels j'avais besoin d'aide. Pas évident…)

La deuxième série


La seconde urgence, c'est de lancer les commandes et la fabrication pour la deuxième série.

Pourquoi est-ce si urgent ?

La première raison, c'est qu'on en a plus en stock, et que ça prend pas mal de temps à fabriquer. En commandant maintenant, vous serez livrés en Février. Il ne faut donc pas trop traîner si on les veut pour le printemps.

La seconde raison, c'est que tant que les commandes sont fermés, il n'y a pas un seul euros qui rentre dans les caisses. C'est un problème bête mais essentiel. Sans argent, pas de quoi faire vivre la société… Je vais avoir pas mal de frais pour lancer la nouvelle série et pour restructurer la société (avocat…). Il est donc indispensable d'avoir de la trésorerie rapidement. Ça me permettra également de payer des freelances sur certains sujets tels que le site internet − pour me libérer encore un peu plus de temps.

Les commandes seront donc ré-ouvertes à partir de lundi soir − via le site internet http://pioupiou.fr . Il s'agira du même Pioupiou que l'actuel, avec quelques améliorations dans la conception basées sur l'expérience des centaines de Pioupious aujourd'hui installés.

Et puisqu'il s'agit d'un sujet prioritaire, il y aura une remise de -10%, soit 291,60 € TTC au lieu de 324 € pour les commandes passées avant le 18 octobre à minuit.

Commentaires

  1. Bonjour Nicolas,

    Une question essentielle que vous avez certainement étudiée :

    Comme tous les marchés, le marché des Pioupious a certainement une limite, car leur durée de vie sera longue (avant nécessité de remplacement) et le nombre de sites qui vont s'équiper n'est pas infini.

    Une idée sur le nombre potentiel d'acheteurs, et le temps imparti avant saturation ?

    Amicalement :-)

    RépondreSupprimer
  2. Il n y a pas de limite si Sigfox passe au niveau monde !
    j espere qu ils ne vont pas se deployer en chine...

    RépondreSupprimer
  3. pour l'instant SIGFOX ne passe pas sur le cap corse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de quel côté/commune du Cap Corse avez-vous constaté ce défaut de réception SVP ?

      Supprimer
    2. toute la partie est du cap corse au nord de Bastia je suppose que ca doit etre le meme topo cote ouest du cap corse
      pour l'est du cap Brando,Pietracorbara Luri

      Supprimer
    3. dommage, je vise une installation à Canari :(.
      Un rapport de test transmis par Pioupiou indiquait une couverture correcte, j'y crois donc un peu encore.

      Supprimer
    4. j'ai envoyé un mail a SIGFOX pour savoir si ila allaient y remedier

      Supprimer
  4. Je suis pilote (d'aviation de loisir) et je fais du vol en montagne sur des altisurfaces. Avoir un pioupiou sur les altisurfaces serait sûrement très utile. Petit marché potentiel de quarante unités.
    Par ailleurs, mon club gère un aérodrome privé; petite piste en herbe à la campagne; l'aviation champêtre. Connaître le vent avec précision avant de partir, ce serait aussi une bonne chose. Il y a plusieurs dizaines de petites pistes privées comme celle-là.

    RépondreSupprimer
  5. Superbe project et magnifique innovation pour le parapente mondial.. devrait quand même meilleurer les prévisions futures :D

    Vous pensés en additionné de senseur de température?

    Merci beaucoup pour inventer ça et pour toute la transparence ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus 1 pour la température !
      Déjà sur la deuxième série ça serait top ;-)

      Supprimer
    2. C'est parfait pour entender la différence entre atterrissage et décollage et faire une idee du potentiel de s'elever ;)

      Supprimer
    3. La température est une grandeur très délicate à mesurer. Certes c'est facile de mettre un capteur mais de là à ce qu'il mesure la temp de l'air... qui doit se faire à l'abri de tout rayonnement et en même temps très ventilée ! Autant dire impossible dans un pioupiou. A+

      Supprimer
    4. peut être à l'extérieur avec la sonde d'humidité, (permettant de calculer la hauteur de la base du nuage) connecté à l'antenne ..? seulement des idées ;)

      Supprimer
  6. Des news pour le nouveau site et la possibilité de nommer notre pioupiou et d'y mettre une description ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. il existe de logiciel permettant de tracer des roses des vents a partir des données piuopiou
    Hydrognomon et WRPLOT. dans les 2 log on peut a partir de fichier excel tirer qq chose de ses 2 logs
    je connais mal excel j'ai du mal a trouver le bon format pour que ces logs me lisent les données si qqun a déja utilisé ces logs un conseil serait le bien venu

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Nicolas,
    Vraiment un très beau projet.
    Avez-vous envisagé, pour quelques euros supplémentaire (compte tenu du coût des composants cms) d'ajouter à la mesure du vent celle de la pression atmosphérique ((et la luminosité)) ? (D'accord il y a aussi la température, mais elle est plus directement exposée aux perturbations liées à l'ensoleillement, et la visibilité qui elle,est plus difficile à mesurer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pression est déjà fournie
      Voir la partie API
      Penser à la correction VS niveau de la mer

      Supprimer
    2. Certes on dispose de la pression atmosphérique, oui mais elle est pour le moment complétement fantaisiste!!!
      Perso je l'ai viré de mes API.

      Supprimer
    3. A confirmer, mais j'ai l'impression que la mesure de pression est faussée par un élément extérieur. Je n'ai pas encore eu le temps de regarder ça en détails.

      - Soit c'est du à la condensation sur le capteur
      - Soit c'est du au vent qui s'engouffre dans le boîtier
      - Soit c'est du aux composants qui ont été endommagés au montage

      Sur la nouvelle série de Pioupiou, il n'y a plus de capteur de pression. C'est un élément dont la plus-value n'est pas pertinente par rapport aux contraintes que ça rajoute à la fabrication.

      Supprimer
    4. Bonjour Nicolas. J'adore participer à ce projet, échange et investissement y compris sur les bugs ;-) donc on participe au développement ! Trop plongé dans la mto pour ne pas me rendre compte par simple comparaison qu'il y avait des soucis de précision, je n'ai pas d’emblée remis en cause la pioupiou mais plus mon implantation voire même les autres mesures... Ceci dit je tournais en rond sur les différences, dernièrement la pression semble se caler, bizarre, mais je n'ai pas fait de relevé ni de tableau EXCEL... et je n'attends plus que d'opérer pioupiou, A cœur ouvert, je reste fan ! ;-) (y)

      Supprimer
    5. J'ai pas fait gaffe à la pression de mon pioupiou, mais la vieille idée de modèle mto interactif utilisant le champ des pressions m'avait bien séduite (sans être sûr du résultat). Evidemment faire une mesure n'est pas facile et il faut être certain de ne pas récupérer la pression dynamique des sautes de vent...
      A+ Pascal

      Supprimer
    6. pour les données de pressions y aura toujours une station MF pas loin

      Supprimer
    7. Il semblerait que les écarts de pression Pioupiou/MF soit dû à l'altitude du Pioupiou!
      Je remarque que ceux implantés en bord de mer ou en faible altitude sont relativement juste.
      Par contre plus l'altitude est élevée, plus l'écart est grand?
      Why??

      Supprimer
    8. Les pressions au bord de la mer sont complètement délirantes et varient au fil du soleil...

      Supprimer
  9. Bravo,
    Mais je m'étonne, un piou piou à Lumbin et rien à Saint Hilaire !

    RépondreSupprimer
  10. Pour le changement de l'axe du Pioupiou on ca en est ?

    RépondreSupprimer
  11. oui pour l axe qu en est-il ? Et pour le nouveau site et la page édit des pioupiou qui annonce encore que cette option sera disponible dans quelques jours ....
    Quelques jours depuis 3 mois ça commence à faire bcp ....
    C est bien de donner des infos mais ces infos ne nous sont pas très utile si elle ne sont jamais respecter.
    Faire une 2ème série pour renflouer les caisse c est bien , mais aboutir la 1ère serait la priorité je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reçu les nouveaux roulements, les nouvelles bagues, mais toujours pas les axes. Mon fournisseur devait me les envoyer il y a déjà une semaine mais il a du retard. Je l'ai relancé mercredi, et je le rappellerai encore Lundi. Cela dit, il faut être tolérant, on est déjà sur des délais hyper courts pour de l'industrie. Le lead-time classique est en général de 2 à 3 mois. Pas grand chose à voir avec le commerce grand-public auquel on est habitué.

      Avec ces soucis de roulements, j'ai été retardé dans mon calendrier. Pour l'instant je m'occupe d'assurer la pérennité du projet sur le long terme. Ça veut dire gérer les soucis du quotidien, faire la comptabilité, trouver les bons associés, réorganiser l'entreprise, et relancer les commandes... Parce qu'en l'état, si je tombe malade, que je me plante en voiture, que je ne répare pas les roulements ou qu'il n'y a plus de trésorerie, il faudra déposer le bilan − et donc plus besoin de la fonction "edit", puisqu'il n'y aura plus de site internet… Boum! Évidemment, on en est pas là, mais il n’empêche qu'il faut s'en occuper avant que le problème se présente. Voilà donc mes 1ères priorités.

      Supprimer
    2. Évidement, la fonction "edit" reste une priorité majeure. Et justement, le fait de relancer les commandes permet de libérer un petit peu de trésorerie pour avancer sur le développement du site et des applis. Pour information, un bon freelance web coûte entre 500 et 1000 € HT par jour.

      Supprimer
    3. la fonction edit n'est vraiment pas une priorité !
      Grâce à la liberté des données, il y a plein d'appli perso qui se sont créés, exemple pour l'historique:
      http://xavier.duv.free.fr/pioupiou/

      ps nos pioupious fonctionnent toujours très biens avec l'axe actuel ;-)

      Supprimer
    4. Le site et la fonction "édit" confortent l'image du produit et contribueront à la pérennité du projet à long terme. Le marché n'est pas exclusivement composé de geeks.
      Il faut donc faire évoluer l'interface, lui faire franchir une étape pour montrer que les choses bougent.
      Ce qui était annoncé le 22 août était déjà pas mal.

      Supprimer
    5. Concernant le freelance, si tu publie un cahier des charges ou au moins une expression du besoin un peu technique, je pense que l'on sera quelques uns à pouvoir t'aider "à pas cher" ;-)

      Supprimer
    6. Interessant. Je vais étudier cette voie. Reste à trouver comment s'organiser…

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire