Accéder au contenu principal

Bac Plus Zéro - Le retour !



Ça y est, c'est fait. Je suis finalement arrivé sur la case arrêt maladie. Je suis donc officiellement prêt pour la saison de parapente.

C'est tout drôle comme sensation. J'ai de nouveau du temps libre. Je ne culpabilise plus de ne pas aller au travail le dimanche (!!!).

Tiens ! C'est un bon moment pour reprendre ce blog. Pauvre petit journal qui était resté à l'abandon. Le médecin m'a conseillé d'écrire pour me changer les idées - donc ça tombe plutôt bien.

En réalité, je l'aimais bien ce blog. C'était devenu le rituel du vendredi - samedi matin. Quel bonheur c'était ! Une sacrée partie de rigolade. Un succès inattendu - parfois 1000 lecteurs dans la même journée ! Et à la fois, une super bouée de sauvetage : dans le cas où le projet avait raté, j'aurai pu m'en sortir avec une belle histoire à raconter. Enfin, ça c'est ce que je croyais. Avec le recul, la vraie bouée de sauvetage, c'était ce petit moment de plaisir : chaque semaine, une demi-journée entière d'évasion sans penser aux vrais problèmes. Seulement l'écriture, le sourire aux lèvres. C'est chouette d'écrire. On n'écrit plus assez.

Et puis, je me suis retrouvé noyé dans le travail. Tout seul au milieu des flots. Plus le temps d'écrire. La bouée s'est éloignée, pour finalement se fondre dans l'horizon. Elle et moi, noyés dans la tempête.

Le temps est passé vite. Deux ans et demi sans le moindre article sérieux.

Il s'en est pourtant passé des choses ! Le Pioupiou 2 chez les Belges, l'arrêt du parapente,  Le Pioupiou 2 chez les Goths, le mariage, L'Odysée du Pioupiou 2, les strip-teaseuses de Las Vegas, Les 12 travaux du Pioupiou 2, la naissance de ma fille, Le Pioupiou 2 chez les Normands, le windfoil, Le Pioupiou 2 aux Jeux Olympiques, la petite fille qui marche, et puis finalement La Zizanie...



C'est donc officiel : le blog Bac Plus Zéro est de retour. Et j'ai des tas de choses à vous raconter !





La suite, dans le prochain épisode.


Tout de même, une petite note, « sous toutes réserves et sans aucune reconnaissance préjudiciable généralement quelconque » : je rappelle qu'il s'agit ici de mon blog personnel. « Je » n'est pas Pioupiou, et Pioupiou ne cautionne probablement pas ce que « je » dit.  Pour tout ce qui concerne Pioupiou, la vérité vraie est à demander chez support@pioupiou.com . Ici, « je » ne raconte probablement que des bêtises et « je » ne répondra pas à tout ce qui touche à Pioupiou.

Les commentaires sont rouverts.

Commentaires

  1. Tournesol dans Astérix, les aventures continuent!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. on saisit tout de suite "le sourire aux lèvres" derrière la narration :-) Excellent

    RépondreSupprimer
  3. Content de voir la réouverture du blog, mais hâte d'avoir des nouvelles.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. pensée du soir, bonsoir, quelles nouvelles maintenant ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Démission

Bonjour à tous

J'ai du démissionner de Pioupiou et sa société mère Altostratus.
C'est donc avec tristesse que je vous en informe.

La société continue ses activités, sous la gestion de The Faktory et Eric Sotty.
Je n'étais déjà plus aux commandes des opérations journalières depuis fin mai.

Je ne suis plus lié et ne cautionne plus les décisions de cette société, ses actes ou ses produits qui seront mis sur le marché.

J'ai cédé mes parts à Faktory pour 1 euro, dans le but de mettre fin au conflit.

Pour contacter Pioupiou, utilisez l'adresse support@pioupiou.com

Pour me contacter à titre personnel, vous pouvez utiliser l'adresse n@baldeck.net

Nicolas Baldeck
ex-Fondateur de Pioupiou

Retour aux sources ?

Chers Amis

Vous avez toujours, et depuis le début, été très nombreux à soutenir le projet Pioupiou.

Lorsque j'ai démarré, il s'agissait d'une initiative purement désintéressée.

Voici la présentation de l'époque :


« En fait, ça m'emmerde de faire du vrai buisness. Je suis là pour faire joujou avec de l'électronique. Pas pour gérer des problèmes de compta, de normes ou d'obligations légales. Comme je l'ai dit, il s'agit de faire des prototypes pour valider le concept et espérer que de vraies boites s'y mettent. »
Je n'avais pas prévu d'en faire un métier. Puis la réalité s'est rapidement imposée. C'est vite devenu une activité à plein temps. Il a été nécessaire d'immatriculer une société, de lever des fonds auprès d'investisseurs professionnels… Je me suis bien éloigné du projet initial.



D'un autre coté, j'ai vu le un soutien énorme que vous avez montré ces dernières semaines.

Je me pose aujourd'hui personne…

Série judiciaire

Merci à toute la communauté pour ce soutien incroyable.

Mes interlocuteurs ont indiqué vouloir rechercher une solution amiable.

A suivre...