Accéder au contenu principal

Pioupiou, faillite et futur.

Aujourd'hui, j'apprends que Pioupiou a officiellement ouvert une procédure de faillite. Certains clients m'ont dit avoir reçu un courrier du liquidateur. C'est regrettable...

Je ne sais pas ce qui va arriver réellement. Je pense que la société a toutes les chances d'être reprise, étant donné les actifs qu'elle possède.

Mais en attendant, nous devons absolument éviter que tous les Pioupious actuels se retrouvent sans connexion.

Nous nous sommes donc regroupé avec quelques personnes pour monter une association loi de 1901.

Cette association pourra prendre en charge les serveurs et la connexion Sigfox. Ainsi, les Pioupious pourront continuer d'émettre malgré la liquidation de la société.

Les coûts ne sont pas très élevés. Je ne souhaite pas forcément être au bureau, mais j'apporterai toute l'aide nécessaire.

J'ai demandé à Faktory de nous transférer le contrat Sigfox et de nous fournir les éléments techniques nécessaires - sans quoi nous ne pouvons rien faire. J'espère maintenant qu'ils accepteront...


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Démission

Bonjour à tous

J'ai du démissionner de Pioupiou et sa société mère Altostratus.
C'est donc avec tristesse que je vous en informe.

La société continue ses activités, sous la gestion de The Faktory et Eric Sotty.
Je n'étais déjà plus aux commandes des opérations journalières depuis fin mai.

Je ne suis plus lié et ne cautionne plus les décisions de cette société, ses actes ou ses produits qui seront mis sur le marché.

J'ai cédé mes parts à Faktory pour 1 euro, dans le but de mettre fin au conflit.

Pour contacter Pioupiou, utilisez l'adresse support@pioupiou.com

Pour me contacter à titre personnel, vous pouvez utiliser l'adresse n@baldeck.net

Nicolas Baldeck
ex-Fondateur de Pioupiou

Retour aux sources ?

Chers Amis

Vous avez toujours, et depuis le début, été très nombreux à soutenir le projet Pioupiou.

Lorsque j'ai démarré, il s'agissait d'une initiative purement désintéressée.

Voici la présentation de l'époque :


« En fait, ça m'emmerde de faire du vrai buisness. Je suis là pour faire joujou avec de l'électronique. Pas pour gérer des problèmes de compta, de normes ou d'obligations légales. Comme je l'ai dit, il s'agit de faire des prototypes pour valider le concept et espérer que de vraies boites s'y mettent. »
Je n'avais pas prévu d'en faire un métier. Puis la réalité s'est rapidement imposée. C'est vite devenu une activité à plein temps. Il a été nécessaire d'immatriculer une société, de lever des fonds auprès d'investisseurs professionnels… Je me suis bien éloigné du projet initial.



D'un autre coté, j'ai vu le un soutien énorme que vous avez montré ces dernières semaines.

Je me pose aujourd'hui personne…

Série judiciaire

Merci à toute la communauté pour ce soutien incroyable.

Mes interlocuteurs ont indiqué vouloir rechercher une solution amiable.

A suivre...