Le pioupiou nouveau est arrivé


Voici donc, comme promis, la petite histoire du Vendredi.

Au programme de cette semaine : pâte à modeler, impression 3D, plage paradisiaque et physique quantique.

Pioupiou fait peau neuve

Regardez bien ce Pioupiou… c'est la dernière fois que vous le voyez :



Maintenant que la partie électronique a démontré ses capacités, il est temps de s'attaquer à la mécanique. Bye bye l'anémomètre du commerce, place à la robustesse technologique.

« Pioupiou 0 » prend donc sa retraite, pour faire place à la jeunesse : « Pioupiou 1 ».

Back to pre-school

Nous voila donc reparti au point de départ.

On ne cesse de nous le répéter : les bases solides s'acquièrent dès la maternelle. Soit. C'était donc atelier pâte à modeler.

N'arrivant pas à dessiner en 3D dans ma tête, c'était l'outil parfait. Simple et efficace.

Du moins, sur le papier. Car en réalité, j'ai commis une énorme erreur : Si un jour vous devez acheter de la pâte à modeler pour vos enfants, par pitié, n'achetez pas celle de marque Harmony vendue dans le Leclerc en face de chez moi !!!!

Du caca dans des pots de Yaourts

La prochaine fois, je ferai cinq magasins si il le faut pour avoir de la vraie Play-Doh :

THE valeur sure
Bref, tout ça pour pondre ça :


Ça a l'air d'un truc rouge et moche, mais en réalité c'est bien plus cool. Ça m'a permis de tester tout un tas de formes. (et aussi de faire rigoler les collègues de Co-Work)

Bring me to life

Grâce à mes pâtés de pâte, j'ai pu relever les dimensions approximatives de mon engin.

D'une manière un poil plus professionnelle cette fois là :



Mais bon, au final ça donne ça :


Enfin, ça donne ça… sur l'écran.

Bzzzz Bzzz BZZZ BZZZzzzz

Sachant que j'allais passer pas mal de temps à faire joujou avec du hardware, j'ai investi dans une imprimante 3D.

C'est un machin qui ressemble à ça :


Ça fait à peu près la taille de ça :


Le moment pub :
Si tu es à Grenoble et que tu as envie de troquer de la bière contre le droit de jouer avec une imprimante 3D, appelle Pioupiou au 09 72 13 34 57.


Bref. Elle a tourné non-stop toute la semaine, en quête d'une forme parfaite pour notre oiseau :


Certes, c'est méga lent, mais c'est quand même assez magique de pouvoir dessiner un objet sur l'écran, et de l'avoir dans les mains trente minutes après. (parce qu'on a réduit la taille et la qualité pour que ça imprime plus vite)

Voici donc à quoi ressemble le Pioupiou fini :



Et voici comment montrer un Pioupiou qui bronze au bord de la plage, tout en restant tranquillement dans son salon, à jouer avec un modèle réduit mal imprimé :


Et si vous regardez d'en haut, vous verrez que mes pots de Yaourts sont fabriqués tout près d'ici :


Promis, dès que j'ai 5 minutes, je vous mets les fichiers 3d en ligne sur open.pioupiou.fr .

Qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre là-dedans ?

Maintenant qu'on a la forme, passons au contenu.

Lorsque j'étais petit, il y a très très très très longtemps, mes parents ne voulaient pas m'offrir de jouets électroniques. Je n'ai jamais eu la voiture télécommandé dont je rêvais. Ils n'étaient pas fous : elle n'aurai jamais survécu plus de dix minutes à mon tournevis. « On ne casse pas une chose qui marche pour un bricolage ! »… Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Et pourtant, j'étais, à l'époque, bien moins hardcore que maintenant.

Donc pour une fois, au lieu de tout casser pour voir comment ça marche, je vais faire l'inverse : trouver comment ça marche, pour ensuite construire. On avait parlé d'ultrasons et de plein de trucs. Mais finalement, j'ai été rattrapé par la raison : pour ce premier Pioupiou, faisons simple,  faisons bien et faisons dans les temps. Ensuite on compliquera.

Commençons donc par le challenge du Pioupiou : Faire une balise météo qui ne coûte pas cher, et qui soit toute petite, mignone. Voici ma proposition :



Inutile de dire que vos commentaires sont les bienvenus.

C'est la balise toute entière ! On peut l'installer de deux manières :

Là dedans, on case tout ce qu'on pouvait mettre dans une balise classique :


Enfin, on s'assure que notre Pioupiou soit équipé pour résister dans les conditions les plus extrêmes :


On abandonne les coupelles cassantes pour une hélice plus solide (qui, au passage, est plus facile à fabriquer), et on fait tout particulièrement attention à la qualité des liaisons mécaniques.

Mais une mécanique solide ne fait pas tout. Il faut aussi avoir des capteurs qui tiennent la route. Combien de fois avez-vous changé le potentiomètre de votre girouette ?

Voici donc la solution que je propose :


Les deux capteurs sont basés sur des technologies électroniques de pointe, développées en masse pour les smartphones. Du coup il sont fiables, prédictibles, et pas cher.

Pour la vitesse du vent :
Un minuscule aimant est placé dans l'hélice. Le champ magnétique de cet aimant parcours quelques millimètres jusqu'à atteindre des électrons cachés dans la puce électronique. Une fois qu'il a atteint les électrons, il vient jouer à la mécanique quantique avec leur spin. Grâce à tout ça, on ne sais toujours pas si le fameux chat est enfin mort, par contre on peut mesurer l'angle de l'hélice, et donc sa vitesse de rotation. Youpi :)

Pour la direction du vent :
Finalement, cette balise toute entière est une girouette. Il nous faut donc un moyen de mesurer l'orientation de Pioupiou par rapport à la terre. Si Steevie a réussi à mettre une boussole dans son dernier iFone, ça ne doit pas être bien sorcier d'en mettre une dans Pioupiou. C'est une puce qui marche sur le même principe magnétorésistif que pour la vitesse du vent. (et je pense qu'on doit pouvoir trouver une solution pour que la mesure du Nord ne soit pas perturbée par le champ magnétique de l'hélice.)

Pleins d'avantages à ce système :

- La balise « s'oriente » toute seule. Pas besoin de l'aligner vers le Nord. L'installation est donc encore plus facile.

- Ça ouvre de nouveaux usages. On peut par exemple mettre la balise sur une bouée, pour mesurer le vent en plein milieu du lac de Laffrey.

- C'est increvable : ces capteurs n'ont pas d'usure. Tant que les règles de la physique quantique s'appliquent, ils fonctionneront.


Je vais m'arrêter là, avant qu'il ne soit plus vendredi. Il 23h57, on est toujours vendredi, j'ai donc tenu mon engagement. Voici votre petite histoire. À vendredi prochain pour le prochain épisode !


Commentaires

  1. Et si on ajoutait un capteur de pression ?

    RépondreSupprimer
  2. pour les livraisons piou piou d'octobre délais toujours respectés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va être court pour Octobre. Plutôt Novembre. En fait je n'avais pas prévu d'avoir à refaire la mécanique…

      Supprimer
  3. abandon de l'alimentation par cellule photovoltaïque ? La batterie tient combien de temps ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours un panneau solaire, mais intégré dans la forme. Avec cette technologie, il n'a pas besoin d'être très gros. (On ne le voit pas sur ces premières impressions, car pour le moment j'étais juste à la recherche d'une forme.)

      Supprimer
    2. Autant pour moi . Je ne l'avais pas vu sur le schéma . C'est un super projet ! Bon courage pour la suite .

      Supprimer
    3. Ça existe pas un système par electroaimant qui ferait de l'électricité qui rechargerait la batterie grace a la rotation de l'hélice.

      Supprimer
    4. Si mais ça freine l'hélice!

      Supprimer
    5. La rotation de l'anémomètre pourrait, par exemple , recharger la batterie la nuit , quand on n'a pas besoin des mesures ?

      Supprimer
  4. fini ton projet de capteur a ultra son pour anémomètre ?

    RépondreSupprimer
  5. Belle allure ce nouveau Pioupiou !!! Quid de l'anemometre à ultrasons ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu la réponse dans ton post précédent ;-)

      Supprimer
  6. Beau boulot. Je suis admiratif et intéressé par tes explications.

    RépondreSupprimer
  7. attention à ce que l'aimant de l'hélice ne perturbe pas la boussolle de la girouette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni que la boussole ne soit perturbée par son support… Par exemple un pylône en acier bien ferreux portant une ligne électrique.

      Supprimer
  8. Euh, c'est bien beau toutes ces nouveautés. Mais quid des commandes en cours ? Sera-t-on livrés fin novembre comme promis?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement : je me suis aperçu que les anémomètres utilisés pour les premiers prototypes n'étaient pas assez robustes (ok en plaine mais pas en montagne). Donc plutôt que de vous livrer un produit qui va tomber en panne et me retrouver avec 100 Pioupious en retour SAV, je préfère mettre au point une version plus solide. Comme ça représente un travail supplémentaire non prévu à l'origine, les livraisons d'octobre vont être retardées. Par contre ça ne devrait pas avoir d'impact sur celles de Mars.

      Supprimer
  9. Euh, ça paraît bête donc j'ai peur de dire une connerie : Dans le cas d'un support horizontal, on risque pas d'avoir des résultats (vitesse) perturbés du fait que Pioupiou1 peut se trouver sous le vent du "poteau" ?
    Sinon, j'adore ta façon de raconter. Et de faire. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait. C'est un problème qu'on avait avec la première version, qui du coup est corrigé avec la possibilité d'un support vertical. Par contre ça n'est pas gênant dans le cas ou le vent est toujours ~ dans la même direction. (exemple de la mesure du vent de face sur un déco)

      Supprimer
  10. Beau boulot! Garde cette passion qui t'anime.

    Je suis du jura, un peu dans la montagne, mais surtout je travaille dans l'industrie plastique (courant ici) et j'ai quelques contact pour t'aider à industrialiser ton projet de "squelette" de PiouPiou.
    Et surtout n'hésite pas à demander de l'aide dans la communauté que tu as rassemblé parce qu'on est pas que des parapentistes ou deltistes ou .... Bref, bien souvent derrière notre passion se cache des industriels, des patrons, des artisans, des commerciaux..... prêt à filer un coup de main tellement ton idée de balise plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'article précédent explique justement comment nous pouvons mobiliser la communauté pour améliorer ce Pioupiou tous ensemble : http://blog.bacpluszero.com/2014/10/cest-parti-organisons-nous.html

      Supprimer
  11. Je viens de voir un truc qui ressemble au Pioupiou sur un documentaire filmé en Argentine sur les Condors : http://blog.bacpluszero.com/2014/10/le-pioupiou-nouveau-est-arrive.html
    à la minute 19.

    C'est toi qui l'a fabriqué ou c'est juste une ressemblance ?

    Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis trompé d'adresse : le docu est ici :
      http://www.arte.tv/guide/fr/045492-000/360-geo?autoplay=1?autoplay=1
      à voir jusqu'au 20/10/14

      Louis

      Supprimer
    2. bonsoir
      la station utilisée est une baroland ws 2801
      j'ai la même
      Nicolas a beaucoup ajouté et modifié ces capteurs
      bravo à toi Nicolas
      Jean-Paul, Saint-lô

      Supprimer
    3. Merci, on voit que c'est un blog de spécialistes ! Je trouvais ça bizarre qu'il y ait déjà des Pioupious en Argentine.

      Louis

      Supprimer
  12. Bravo: super comme d'hab

    mes 2 centimes

    +1 sur la priorisation fiabilité / optimisation plutôt que délai de livraison. (c'était une petite erreur de jeunesse de promettre octobre (même mars...), j’espère que les bakers le comprendrons. Certains confondent parfois crowd-funding et commande sur amazon) A désamorcer vite vis a vis de ceux qui ont payé le bonus pour éviter toutes frustrations....

    - la surface de la dérive sur tes maquettes me parait un poil petite. (total feeling)
    - capteur boussole : good idea, attention procédure étalonnage initial et vérifier risque de dérive dans le temps sans re-calibration periodique

    bon courage !

    RépondreSupprimer
  13. Super ! Bravo pour ta créativité !!!

    RépondreSupprimer
  14. Classe :) quid est du givre ? je suis aussi en montagne, dans les Pyrénées : mes anémos au boulot sont soit à ultrasons soit avec des roulements chauffants (tout du Vaisala). Ok, ce n'est que pour quelques jours par an, mais les parapentistes du coin ont également équipé leur borne avec un us.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne va pas pouvoir faire grand chose contre le givre, mis à part attendre que ça fonde. Ici, on a pas la possibilité de chauffer. Cela demanderait une centaine de Watts. C'est 100 000x plus que la conso de notre Pioupiou.

      Supprimer
  15. Dommage ce choix de retour à une hélice...qui va mettre la pioupiou dans la catégorie"gadget de l'été"
    car ce système prends des tours et la mécanique s'use rapidement et ne passera pas l'hiver de chez nous
    j'ai connu ça avec du SKYWATCH "pro" il y a 20 ans. (le mistral c pire que la Sibérie)
    y a t-il moyen d'avoir une commande spécifique "non mécanique" ? il y aura toujours des gens intéressés par du robuste même si un peu + cher ?
    Michel du Vaucluse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire